Tuesday, 24 May 2016

“CLOSING DISTANCES”, COLLECTIVE EXHIBITION AT FLORENTIN 45 by SaHaD

by Dorit Teichman

From time immemorial, art met nature, seeking to replicate it, to imitate it, to improve it. "Art is man added to nature", said Francis Bacon. The daily exclusion of nature from the everyday environment has led to a consequent change in the approach to its discovery. The exclusive link between the artist and one of his favorite models is copied in the contemporary world by the artificial and synthetic.
Hannah Dilian, Ela Barsky, Dorit Teichman and Yoav Admoni, the artists presented in this new exhibition "Closing Distances" at the Florentin 45 gallery (www.florentin45.com), are interested in the creative process by the interaction between the landscape texture and the inner character of nature, while fighting a certain internal tension and different meanings. Essentially, nature unveils itself and allows the eye and the hand of man to apprehend, while remaining untouchable, infinite; the mystery remains unsolved, whether in painting, sculpture or video art. The correspondence between the works in this defined and enclosed space accentuates this contradiction game. The relationship between man and nature in the creative process, according to the techniques and representation, may be marked by alienation and detachment, while the main work is precisely the attempt to integrate the image of a person in that of nature; as an alternative to being present in the middle of nature, sometimes even by using intermediate technology that can help creating images of nature directly in between the two of them.

Florentin 45
www.florentin45.com
Florentin street 45, Florentin, Tel Aviv
Phone: 050-276-3249
Introduction: May 21, 2016, at 11:00 AM
Closing: May 28, 2016

SaHaD
(Article published in Times of Israel)

Wednesday, 18 May 2016

ISRAEL MODERN ART, LA NOUVELLE PLATEFORME POUR L'ART ISRAÉLIEN CONTEMPORAIN by SaHaD

"Liberation of the Street Art" by Mordeli

L’art israélien est riche d’une palette d’idées, de créations et de couleurs dignes de la scène internationale. Galerie virtuelle exposant des artistes israéliens émergents et reconnus, dont Dan Groover et Daniel Siboni, entre autres, la nouvelle plateforme Israel Modern Art – I’M ART, met en avant des peintres, sculpteurs, photographes venant d’horizons artistiques différents, nouveaux émigrants et Israéliens d’origine, travaillant dans des styles variés allant du très contemporain avec des œuvres de Pop Art, Street Art, Urbain, à des expressions plus classiques ; offrant ainsi à découvrir une sélection d’œuvres de qualité aux amateurs d’art comme à ceux à la recherche d’une décoration originale. La fresque murale sur-mesure, ainsi que des enseignes au trait et à la découpe sur métal fait main sont de plus en vogue dans la capitale israélienne, comme ce nouveau slogan « Life is Beautiful » (« La Vie est Belle », «החיים יפים») à l’ancienne gare routière de Jérusalem, du côté Emek Refaïm – une collaboration signée Dan Groover (design et peinture) et Mordeli (sculpture sur métal découpé).
C’est justement là, sur le site restauré de l’ancienne gare, qu’a ouvert le nouveau Art Shop, une association entre I’M ART et la société d’événementiel et de communication artistique Art’Drenaline : un « concept store » en plein cœur de Jérusalem, qui propose des œuvres originales et des imprimés à prix abordables, avec des Mezouzot et Pamotim de Shabbat en pierres taillées main, sculptures en marbre, pierre et métal, peintures sur toiles, plexiglass, toiles de lin… Avec la possibilité de découvrir et d’acheter en ligne directement sur le site (N.-B. : service de livraison à l’étranger).

Pour tout renseignement : www.israelmodernart.com
                   http://m.facebook.com/ArtDrenaline18

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)

Tuesday, 10 May 2016

L’ART MODERNE NOUVELLE GÉNÉRATION by SaHaD

Art Market
Il n’y aurait pas eu de nom plus approprié que Art Market pour une galerie impliquée dans le monde de l’art, tout en travaillant pour le rendre accessible à tout le monde. Propriétaire et fondateur de Art Market, Motti Abramovitz est la troisième génération de galeristes dans la famille, son grand-père était déjà dans l'industrie de l'art en Europe au début des années 1900. Quant à son père, après avoir immigré en Israël il a été considéré à juste titre comme l'un des pionniers dans le domaine en ouvrant la fameuse Galerie Bruno à Tel Aviv dans les années 1960.
Motti Abramovitz a grandi dans le monde de l'art et a choisi de continuer dans la profession de la famille, en devenant un des spécialistes dans la promotion de l'art israélien à travers le monde, comme aux Etats-Unis, les îles des Caraïbes, Singapour et d'autres régions en Asie. Il a démocratisé la fonction de l’art comme partie intégrante du design d’intérieurs de maisons et de bureaux : « la décoration d’intérieur standard n’existe plus. Les clients ont appris à créer leur propre style. La recherche de nombreux petits tableaux à accrocher sur son mur a été remplacée par la recherche d'une grande œuvre assez dominante pour façonner le caractère de l'espace », reconnaît Abramovitz. Le processus de choisir une œuvre d’art – que personne d’autre n’a – devient une nouvelle façon d’exprimer sa personnalité ; car l’œuvre transmet un message, elle touche et elle parle à celui qui la ressent.
La collection d’œuvres de Art Market combine entre les créations d’artistes majeurs israéliens et de jeunes artistes de la nouvelle scène, tout comme des techniques plus classiques d’huile sur toile côtoient des sculptures réalisées en fonte d'aluminium. Dans cet espace d’exposition au style industriel moderne, situé sur le port de Tel Aviv, tous les morceaux présents ont un style audacieux défini. Cette diversité de style offre un panel de choix aux architectes et designers d’intérieur, ainsi qu’une expérience unique qui permet à tous les visiteurs de se rapprocher de l’art moderne.

Art Market
3 Ha'taarucha
Tel Aviv
03-6488070
www.artmarketisrael.com

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)