Friday, 2 September 2016

JÉRUSALEM AU CŒUR DE LA MODE AVEC ADI YAIR by SaHaD

by Adi Yair
Arrivée par hasard dans l’univers de la mode et de la création de prêt-à-porté, Adi Yaïr est une jeune créatrice de Jérusalem, diplômée de la prestigieuse école d’Art de Betzalel. C’est lors de son service militaire qu’Adi réalise qu’elle veut travailler dans le monde de l’art et de l’artisanat. Après avoir servi de modèle pour le projet d’une étudiante de Betzalel, elle décide que c’est ce qu’elle veut faire aussi. Aujourd’hui, cette passionnée de mathématiques qui n’avait aucune formation artistique, a su connecter ses deux centres d’intérêt qui font partie intégrante de son processus de création. Pour son projet de fin d’année, Adi a développé une technique fondée sur le croisement des textiles, qu’elle amène à perfectionner au travers de ses collections.
by Adi Yair
C’est sur un métier à tisser, qu’Adi explore chaque nouvelle idée avant le début d’une collection. Souvent, l’idée même d’un vêtement a été étudiée en fonction des possibilités de création du métier à tisser, et parfois, c’est l’approche du tissu qui détermine la coupe, de part sa propre nature. La première fois qu’elle rencontre cette machine venue d’un autre temps, c’est il y a un an dans le quartier juif de la Vieille Ville de Jérusalem, à la Galera Judaica. Depuis, elle est devenue passionnée et spécialiste de la technique – à tel point que le tissage qu’elle utilise aujourd’hui est différent des tissages traditionnels généralement utilisés dans la confection de vêtements. Adi Yair est devenue en quelques mois une créatrice de mode innovatrice, produisant actuellement sa troisième collection femme Automne-Hiver 2016, sur son propre métier à tisser.
by Adi Yair
Depuis quelques mois déjà, Adi a ouvert son propre magasin à l’ancienne gare routière de Jérusalem, créant ainsi sa propre marque « Adi Yair », elle y a installé son métier à tisser, comme extension à son atelier, et le public est invité à venir s’y rendre, découvrir une technique aussi ancienne que l’homme qui a dû apprendre à se confectionner des vêtements suivants ses lieux d’habitats et les saisons pour se recouvrir.


SaHaD

(Article publié dans le blog Times of Israel)