Showing posts with label Dan Groover's Gallery. Show all posts
Showing posts with label Dan Groover's Gallery. Show all posts

Wednesday, 8 June 2016

YOM YERUSHALAÏM À L'ANCIENNE GARE DE JÉRUSALEM ! by SaHaD

Fashion designer Adi Yair
Depuis Pessa’h on voit l’ancienne gare de Jérusalem se parer d’un nouveau décorum entre jeunes créateurs de mode, art contemporain israélien, fresques murales aux couleurs du nouveau mot d’ordre « Life is Beautiful » (« La Vie est Belle »), sculptures monumentales, concerts Live et D.-J. Entre terrain de jeux pour les enfants et balades en plein air pour les parents, il y a comme un air de vacances qui plane sur la capitale. Une nouvelle saison a ouverte, et toutes les semaines les visiteurs comme les habitants peuvent découvrir de nouvelles attractions qui ne cessent d’enrichir et de dynamiser notre patrimoine. Après la fête des Lumières qui fait briller de mille feux les vestiges de la Vieille Ville, nous voici prêts dans et en dehors des murailles, à célébrer  la mémoire de Jérusalem.
Symbole de la Jérusalem d’avant l’état, l’ancienne gare de Jérusalem reliait la ville au port de Yafo, dès la fin du XIXème siècle. Et en ce jour où l’on nous fêtons la ville éternelle, quoi de mieux que de venir faire un tour à l’un des points névralgiques du pays – qui était encore sous occupation ottomane.
A partir de 18H, venez profiter d’une rencontre exclusive avec l’artiste-peintre Dan Groover, qui présentera les œuvres de sa nouvelle exposition à ciel ouvert « Life is Beautiful », qui parcourent l’histoire des voyageurs et de la gare d’antan, des exils en terres étrangères et des arrivées fortuites en Erets Israel, les débuts de la création de l’état aux visages des hommes qui ont forgé l’histoire. Il réalisera également une fresque murale devant le public, et présentera – en collaboration avec la styliste israélienne Adi Yaïr, une nouvelle collection printemps-été de vêtements pour femmes, en édition limitée, designée par Adi et aux motifs de l’artiste. Un concert aura lieu du côté du Beer Garden, qui offrira un « chaser » à tout consommateur.
De tous temps, « La Vie est Belle » à Jérusalem !

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)

Wednesday, 20 April 2016

NOUVELLE STATION À L'ANCIENNE GARE ROUTIÈRE DE JÉRUSALEM : « LIFE IS BEAUTIFUL », L'EXPOSITION DE DAN GROOVER ET MORDELI DU 25 AVRIL AU 12 MAI 2016 by SaHaD

Ajouter une légende
Réaménagée pour accueillir restaurants, boutiques, concerts et spectacles, l’ancienne gare routière de Jérusalem accueille dans ce cadre si particulier de la ville, la nouvelle exposition « Life is Beautiful » de l’artiste de Pop Art israélien Dan Groover et de son ami sculpteur Mordeli. En cette période de fêtes entre ‘Hol haMoed Pessa’h, Yom Yerushalaïm et Yom haAtsmaout, l’ancienne gare s’habille d’art et de couleurs avec des œuvres grandeur nature. Tout le long des allées principales de la Ta’hana, c’est l’histoire d’Israël qui va être exposée, cette histoire moderne d’u pays inscrite dans les pérégrinations ancestrales en cette période de Pessa’h. Dans des techniques très contemporaines, les deux artistes ont cette même volonté d’aller puiser dans ce qui fait la particularité de la terre et de l’histoire, pour les porter aux couleurs d’aujourd’hui.
En plus de l’exposition, un Art Shop ouvre ses portes près de l’allée des rails, face à l’entrée Derekh Beit Le’hem-Emek Refaïm. La nouvelle boutique propose des œuvres d’artistes israéliens peintres et sculpteurs à petits prix, avec la possibilité pour les amateurs d’art de découvrir des œuvres originales. Tous les artistes et artisans sont invités à venir faire connaître leurs créations dans ce nouvel espace Art’Drenaline. Des Happening, concerts, expositions et stands sont programmés pour tout l’été !
Nouvelle rencontre de l’art et de la culture, l’ancienne gare routière de Jérusalem ajoute une corde à son arc pour le plaisir des visiteurs de la ville éternelle.


 SaHaD
(Article publié dans le Futé Magazine)

Monday, 18 April 2016

“LIFE IS BEAUTIFUL ” (החיים יפים), DAN GROOVER & MORDELI'S OUTDOOR EXHIBITION AT THE OLD TRAIN STATION IN JERUSALEM, BETWEEN APRIL 25TH AND MAY 12TH, 2016 by SaHaD

Invitation for the exhibition "Life is Beautiful" by Dan Groover & Mordeli
There is spring in the air, like a taste of freedom over the country, the time of the new man. From exile to deliverance, it’s Pesach time! It’s the time of now and the time of hope. “Life is beautiful” (“יפיםהחיים “, “Life is beautiful” in Hebrew language in the original) is the song of victory, the song of crossing the Red Sea with one destination in mind, Eretz Israel.
Between Chol HaMoed Pesach and Yom HaAtzmaut, the Israeli Pop Art artist Dan Groover chose to flood with colors and art forms the entire space of the old bus station in Jerusalem; three weeks of celebration for the largest outdoor exhibition of the Israeli capital. Works representing the station, then connecting the beautiful Jerusalem to the young Tel Aviv, in scenes depicting the last century, stories of the exodus and the arrival, including a colorful cast of characters that made a dream come true – a contemporary Haggada recorded in a narrative that begun more than 2000 years ago. Dan Groover, joined by his friend Mordeli, will exhibit his stone and metal sculptures in an approach rooted in the materials and ambiences coming from the land – a modern pioneer with his resolute and contemporary thought. Singular stones in unusual shapes are leaving the hills of Ofra and join the rails of the Tachana in sharing with the visitors their story-filled forms.
For the entire duration of the exhibition and until the end of the year, the new Art’Drenaline Work Shop opens its gates at the entrance to the Tachana (next to Derech Beit-lechem and Emek Refaim), offering to the public original creations at attractive prices (also available online at www.israelmodernart.com) and thus creating a direct link between visitors and the artists of the local and national stage.  


SaHaD

(Article published in the blog Times of Israel) 

Sunday, 17 April 2016

« LIFE IS BEAUTIFUL» (החיים יפים), EXPOSITION À CIEL OUVERT DE DAN GROOVER ET MORDELI À L'ANCIENNE GARE ROUTIÈRE DE JÉRUSALEM, DU 25 AVRIL AU 12 MAI 2016 by SaHaD

Invitation de l'exposition "Life is Beautiful" by Dan Groover & Mordeli
C’est un air de printemps qui se joue dans le pays comme un goût de liberté, l’année de l’homme qui se renouvèle. De l’exil à la délivrance, c’est le temps de Pessa’h. Le temps de l’urgence et le temps de l’espoir. « Life is beautiful » (« החיים יפים », « La vie est belle »), c’est le chant de la victoire, celui de la traversée de la mer Rouge, avec pour direction unique Eretz Israel.
De ‘Hol haMoed Pessa’h à Yom haAtsmaout, l’artiste de Pop Art israélien Dan Groover a choisi d’inonder de couleurs et de créations l’espace entier de l’ancienne gare routière de Jérusalem ; trois semaines de festivités pour la plus grande exposition à ciel ouvert de la capitale israélienne. Des œuvres représentant la gare reliant alors Jérusalem la belle à la nouvelle Tel Aviv dans des scènes du siècle dernier, des histoires d’exode et d’arrivée, comptant les personnages hauts en couleur qui ont rendu un rêve réalité – une Hagada contemporaine inscrite dans un récit qui a commencé il y a plus de 2000 ans. Dan Groover sera accompagné de son ami Mordeli à exposer ses sculptures de pierre et de métal, dont la démarche s’enracine dans des matériaux et des ambiances venues de la terre – tel un pionnier d’aujourd’hui, à la pensée résolument originale et contemporaine. Des pierres uniques aux formes particulières vont quitter les collines de Ofra pour se joindre aux rails de la Ta’hana, pour partager avec les visiteurs leurs formes riches d’histoires.
Pendant toute la période de l’exposition, et jusqu’à la fin de l’année, le nouveau Work Shop Art’Drenaline, ouvre ses portes à l’entrée de la Ta’hana (côté Derekh Beit Le’hem et Emek Refaïm), pour proposer au public des créations originales à des prix attractifs (également en vente sur le site : www.israelmodernart.com), et créer ainsi un lien direct entre les visiteurs et les artistes de la scène locale et nationale.

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)

Wednesday, 2 March 2016

« TURN ART ON », LA NOUVELLE COLLECTION TENDANCE DE DAN GROOVER by SaHaD

Dan Groover & Mordeli 
Port de Yafo-Tel Aviv. Endroit magique et historique, il est l’un des plus anciens ports du monde sur la côte méditerranéenne ; c’est de là qu’embarqua le prophète Yona pour fuir à sa prédiction et qui finit par se faire engloutir par une baleine, par là qu’arrivèrent en Terre Sainte des milliers de Juifs à travers les âges après le deuxième exil, au large duquel arriva l’Exodus... C’est face à cet endroit mythique, dont une partie est considérée par l’U.N.E.S.C.O. comme patrimoine mondial, entre les fameux hangars reconvertis en galeries d’art et les pierres antiques de la ville, que l’artiste de Pop Art et Street Art, Dan Groover, a présenté sa nouvelle collection, au 12 rue Hanamal, Yafo-Tel Aviv, ce jeudi 28 janvier 2016.
L’artiste aux multiples facettes et aux techniques très contemporaines, a dévoilé des œuvres dans la pure veine de ses premières armes, entre Street Art, Pochoir, Calligraphiti, Light Box, l’univers des super-héros et les paysages urbains, ainsi qu’une nouvelle série de sculptures en métal sur pierre, présentées tout le long de la nouvelle résidence Hanamal 12, qui a ouvert ses portes pour la première fois au public lors de cette soirée artistique, « Turn Art On ». Emmanuel Turk, le président de Icube, a offert à l’artiste son tout nouveau projet résidentiel comme terrain d’expression, où chaque agencement et chaque mobilier ont été pensés à la mode italienne, par Armani/Casa, Interior Design. Mélange détonnant entre l’art urbain et le design classique de l’art architectural et décoratif de ce nouvel espace, cette soirée a aussi été l’occasion de présenter les créations des culpteurs Mordeli et Itay Bar-Menashe, invités par Dan Groover. Une projection vidéo retraçant l’art de la fresque jusqu’au Graffiti, scénarisé par Dan Groover, a également projeté sur l’un des murs extérieurs de la résidence : https://www.youtube.com/watch?v=AP2yMCqiZDw.

Les nouvelles œuvres  de l’artiste sont en ligne, à la vente : http://israelmodernart.com/shop/by-artist/dan-groover/by-edition/original (chaque œuvre originale est également disponible en impression, sur toile et sur plexiglass)
Pour plus d’informations : art.drenaline@yahoo.com ou 052-6083859


SaHaD
(Article publié dans le Futé Magazine n°225)

Monday, 8 February 2016

From Fesco to Graffiti by Dan Groover

Graffiti by Dan Groover

The History of Wall Painting through Time, from Fresco to Graffiti... All about Art.
Scenario by Dan Groover


Click here to see more videos: "Art'Drenaline" Channel

Friday, 15 January 2016

ABOUT DAN GROOVER, ISRAELI POP ART & STREET ART ARTIST by SaHaD

"1948" by Dan Groover
Talpiot, Jerusalem. The manufacturers and factories district. Here, on top of a building full of craft shops, Dan Groover – the Israeli Andy Warhol – has installed his headquarters, the Art’Drenaline Factory. From the moment we walk in, the smell of spray cans, turpentine and other legal substances announce the color. We enter the artistic experiences lab, between Street Art, Pop Art and Judaic Art.

Sarah SaHaD: An artist’s den is always a magical secret for the uninitiated. Thank you for having us here.

Dan Groover: It is always a pleasure to welcome; by sharing, an artist is able to face his public, to get to know him, and this is what makes us rich. Giving out is what makes our art alive.

Sarah SaHaD: When we arrived here we were immediately impressed by your work table, overrun with spray cans and covered in colors. For the readers who are not yet familiar with your work, can you tell us who you are, Dan Groover?

Dan Groover: As a young man I was already involved in the Hip-Hop community, I participated in Break Dance battles in Paris, on the Place du Trocadero and in clubs. These were the 80’s, the intense years of the movement. One night, I was fourteen, I made a wall with a friend and created my first Graffiti. When tasting the Street Art, the adrenaline goes up and immediately we feel the need to start again. After the Parisian subways I met the wild walls of Guadeloupe. Hi-Hop had not yet entered there, and I had only one idea in mind, pretend being an explorer and cover all the walls of the island with my paintings; up until the longest one ever created in Street Art, the 600 m wall of the Baie-Mahault stadium, and I nailed it! After several Caribbean years, the painting, exhibitions, the islands became too small to express and advance my creation. I needed more content, to go beyond my own limitations; through my art I rediscovered my Jewish identity. I decided to make aliyah independent of the Jewish Agency and once here I looked around with my artist eye and realized I had touched something bigger and new. Oddly, it was in yeshivot and the study of three thousand year old texts that I grasped the true dimension of being Jewish and of Israel. After seven years of study I couldn’t paint in the same way anymore, but my form of expression was still painting. I couldn’t paint rabbis in the classical sense, but to “spray” the hidden meaning of the Hebrew letter, that is something I can do. Modernizing classic Jewish art images through contemporary techniques, thus making them accessible to a new language and a new generation is like a challenge and memory work at the same time.

Sarah SaHaD: You speak about “the duty to remember”; as a matter of fact, there is a lot of Israeli history in your works… 

Dan Groover: I was born in Israel and I lived here until the age of five. The childhood stories that I heard from my father were stories of the kibbutz, the life in Israel, the Six Day War, the Independence, recapture of Jerusalem. These are first memories of my father, but in the same time it is about telling the story from History. Too often we forget that the return to Israel is part of something that started long ago, long before the creation of the state in 1948, and much bigger than Zionism. And that was what Pascal Elbe had notably questioned the Canadian journalists or the Arte film crew for 24H Jerusalem during his interview on Israel.

Sarah SaHaD: Dan Groover’s art is an entire program! What are you working on now?

Dan GrooverI will present my new artworks collection during an artistic night event, “Turn Art On”, on Thursday, January 28th, 2016, from 7 P.M. Emmanuel Turk, the founder of Icube, invited me to expose at the new building project Hanamal street, 12, Jaffa-Tel Aviv. You’ll discover my universe through Graffiti, Calligraphy, Light Painting and Photography; and you’ll have more surprises with video projections and musical ambiance.
I am fortunate to do what I do best and what I like, I am always on the lookout for new techniques, I like to meet new creative challenges: painting with light, or in reverse on Plexiglas, imagine laser cut objects, etc. The content remains the most important, and this is expressed, for example, with the Jacob’s Ladder Project, carried out together with Sarah SaHaD. Two years ago Sarah put together the Art’Drenaline Company and together we organize art projects, on which is built an interaction between artist, public and the art, decoration, design, fashion professionals. The Jacob’s Ladder Project is one of these projects, where we fused Words and Images, between Sarah’s poetry and some of my works – such as an image of Broadway, a photo I took during one of my trips to New York, and in the middle of the street, a piano keyboard that goes up to heaven; some will see here a Pop Art creation, others, perhaps, the ladder from Jacob’s dream. The words will then come to support the meaning, the understanding of the image through poems, let’s say “inspired.” We must express and live our story, and the Street Art and Pop Art seem to me good means of expression, because they are simply those that are used today.

Leaving Dan Groover’s studion is like leaving with a big breath of oxygen and a desire to see the world from another angle, by first starting a trip to discover oneself and his story… in Israel.

To see more & buy online: Dan Groover
C
ontact: art.drenaline@yahoo.com


SaHaD