Showing posts with label Gallery. Show all posts
Showing posts with label Gallery. Show all posts

Tuesday, 9 August 2016

LE STREET ART ISRAÉLIEN REPRÉSENTÉ À LA URBAN SECRET GALLERY by SaHaD

by Dom(K) & Alander Especie
De Los Angeles, New York, Paris, Guadeloupe, Brésil, Jérusalem et Tel Aviv, les artistes représentés à la Urban Secret Gallery viennent de tous les horizons, apportant avec eux la richesse de l’inspiration des terres d’ailleurs. Dans cet espace atypique de près de cent mètres carrés, attenant à la mythique synagogue de Florentin à Tel Aviv, l’art urbain contemporain y est à l’honneur. Photographies urbaines des murs des villes, œuvres de collage, calligraffiti, super-héros, personnages hollywoodiens, toute la panoplie est là pour les amateurs d’art urbain. Une balançoire toute en macramé, art ancestral, de l’artiste brésilien Alander Espacie, trône au milieu des œuvres de Street Art de Dan Groover entre pochoir et bombes aérosol, de composition de collage de Dom (K), de couleurs et de mouvement sur les toiles de Munbaz, de Pop Art d’Eric Brakha et de Daniel Siboni, galeriste et photographe.
by Munbaz
En s’installant à quelques mètres de Neve Tsedek, dans le florissant quartier de Florentin, avec ses terrasses de café, ses artisans, ses murs colorés, ses galeries d’art, et les visites guidées spécialisées autour du graffiti et d’œuvres éphémères à ciel ouvert qui prolifèrent de toute part sur les murs, Daniel Siboni a ouvert le premier « concept store » lié à la création artistique. Le photographe met à disposition des centaines de cliché disponibles et imprimables sur tous les supports à toutes les tailles : qu’il s’agisse d’œuvres murales sur bois ou aluminium, comme une « customisation » originale de T-Shirt, coque de téléphone, sacs en toile, etc.
by Dan Groover
Espace alternatif aux charmes « underground », la galerie offre ses murs le temps d’une soirée privée ou d’une séance photo.

URBAN SECRET GALLERY
Abarbanel street, 56, Florentin, Tel Aviv
Dimanche au Lundi : 13H-20H
Fermé le vendredi et veille de fêtes
053-7084591

SaHaD
(Article publié dans le Futé Magazine)





Tuesday, 24 May 2016

“CLOSING DISTANCES”, COLLECTIVE EXHIBITION AT FLORENTIN 45 by SaHaD

by Dorit Teichman

From time immemorial, art met nature, seeking to replicate it, to imitate it, to improve it. "Art is man added to nature", said Francis Bacon. The daily exclusion of nature from the everyday environment has led to a consequent change in the approach to its discovery. The exclusive link between the artist and one of his favorite models is copied in the contemporary world by the artificial and synthetic.
Hannah Dilian, Ela Barsky, Dorit Teichman and Yoav Admoni, the artists presented in this new exhibition "Closing Distances" at the Florentin 45 gallery (www.florentin45.com), are interested in the creative process by the interaction between the landscape texture and the inner character of nature, while fighting a certain internal tension and different meanings. Essentially, nature unveils itself and allows the eye and the hand of man to apprehend, while remaining untouchable, infinite; the mystery remains unsolved, whether in painting, sculpture or video art. The correspondence between the works in this defined and enclosed space accentuates this contradiction game. The relationship between man and nature in the creative process, according to the techniques and representation, may be marked by alienation and detachment, while the main work is precisely the attempt to integrate the image of a person in that of nature; as an alternative to being present in the middle of nature, sometimes even by using intermediate technology that can help creating images of nature directly in between the two of them.

Florentin 45
www.florentin45.com
Florentin street 45, Florentin, Tel Aviv
Phone: 050-276-3249
Introduction: May 21, 2016, at 11:00 AM
Closing: May 28, 2016

SaHaD
(Article published in Times of Israel)

Wednesday, 18 May 2016

ISRAEL MODERN ART, LA NOUVELLE PLATEFORME POUR L'ART ISRAÉLIEN CONTEMPORAIN by SaHaD

"Liberation of the Street Art" by Mordeli

L’art israélien est riche d’une palette d’idées, de créations et de couleurs dignes de la scène internationale. Galerie virtuelle exposant des artistes israéliens émergents et reconnus, dont Dan Groover et Daniel Siboni, entre autres, la nouvelle plateforme Israel Modern Art – I’M ART, met en avant des peintres, sculpteurs, photographes venant d’horizons artistiques différents, nouveaux émigrants et Israéliens d’origine, travaillant dans des styles variés allant du très contemporain avec des œuvres de Pop Art, Street Art, Urbain, à des expressions plus classiques ; offrant ainsi à découvrir une sélection d’œuvres de qualité aux amateurs d’art comme à ceux à la recherche d’une décoration originale. La fresque murale sur-mesure, ainsi que des enseignes au trait et à la découpe sur métal fait main sont de plus en vogue dans la capitale israélienne, comme ce nouveau slogan « Life is Beautiful » (« La Vie est Belle », «החיים יפים») à l’ancienne gare routière de Jérusalem, du côté Emek Refaïm – une collaboration signée Dan Groover (design et peinture) et Mordeli (sculpture sur métal découpé).
C’est justement là, sur le site restauré de l’ancienne gare, qu’a ouvert le nouveau Art Shop, une association entre I’M ART et la société d’événementiel et de communication artistique Art’Drenaline : un « concept store » en plein cœur de Jérusalem, qui propose des œuvres originales et des imprimés à prix abordables, avec des Mezouzot et Pamotim de Shabbat en pierres taillées main, sculptures en marbre, pierre et métal, peintures sur toiles, plexiglass, toiles de lin… Avec la possibilité de découvrir et d’acheter en ligne directement sur le site (N.-B. : service de livraison à l’étranger).

Pour tout renseignement : www.israelmodernart.com
                   http://m.facebook.com/ArtDrenaline18

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)

Tuesday, 10 May 2016

L’ART MODERNE NOUVELLE GÉNÉRATION by SaHaD

Art Market
Il n’y aurait pas eu de nom plus approprié que Art Market pour une galerie impliquée dans le monde de l’art, tout en travaillant pour le rendre accessible à tout le monde. Propriétaire et fondateur de Art Market, Motti Abramovitz est la troisième génération de galeristes dans la famille, son grand-père était déjà dans l'industrie de l'art en Europe au début des années 1900. Quant à son père, après avoir immigré en Israël il a été considéré à juste titre comme l'un des pionniers dans le domaine en ouvrant la fameuse Galerie Bruno à Tel Aviv dans les années 1960.
Motti Abramovitz a grandi dans le monde de l'art et a choisi de continuer dans la profession de la famille, en devenant un des spécialistes dans la promotion de l'art israélien à travers le monde, comme aux Etats-Unis, les îles des Caraïbes, Singapour et d'autres régions en Asie. Il a démocratisé la fonction de l’art comme partie intégrante du design d’intérieurs de maisons et de bureaux : « la décoration d’intérieur standard n’existe plus. Les clients ont appris à créer leur propre style. La recherche de nombreux petits tableaux à accrocher sur son mur a été remplacée par la recherche d'une grande œuvre assez dominante pour façonner le caractère de l'espace », reconnaît Abramovitz. Le processus de choisir une œuvre d’art – que personne d’autre n’a – devient une nouvelle façon d’exprimer sa personnalité ; car l’œuvre transmet un message, elle touche et elle parle à celui qui la ressent.
La collection d’œuvres de Art Market combine entre les créations d’artistes majeurs israéliens et de jeunes artistes de la nouvelle scène, tout comme des techniques plus classiques d’huile sur toile côtoient des sculptures réalisées en fonte d'aluminium. Dans cet espace d’exposition au style industriel moderne, situé sur le port de Tel Aviv, tous les morceaux présents ont un style audacieux défini. Cette diversité de style offre un panel de choix aux architectes et designers d’intérieur, ainsi qu’une expérience unique qui permet à tous les visiteurs de se rapprocher de l’art moderne.

Art Market
3 Ha'taarucha
Tel Aviv
03-6488070
www.artmarketisrael.com

SaHaD
(Article publié dans Le Petit Hebdo)

Sunday, 24 April 2016

ISRAELI CONTEMPORARY ART, ACCESSIBLE TO EVERYONE WITH "UNDER A THOUSAND GALLERY" by SaHaD

by Bazooka Joe
Two years have already gone since the gallery based on an attractive concept established its presence in the nonconformist Florentine neighborhood. Under A Thousand Gallery is the gallery that sells Israeli contemporary art for prices under a thousand dollars. From Kadishman to Tumarkin, going through the Street Art artists and the emerging scene, Under A Thousand knew to present itself to the Israeli public as a reference gallery offering a wide range by exhibiting almost one hundred and seventy artists, with a variety of more than a thousand artworks at prices accessible to everyone. For Eli Edri, the gallery owner, the idea is to offer to the young artists a place to exhibit and to the visitors the chance to acquire original works for every budget; art as part of the interior design is democratic. Building on his success, a new space opened in the highly regarded Dan Design Center, in Bnei Brak, in the very center of design and decoration.
This Tuesday, April 26th, there will be a presentation of the artist Bazooka Joe and his work, around his new exhibition “From there to here,” directed by the renowned Israeli dancer and choreographer Ido Tadmor. The painter, a man who grew up in dicey, dark neighborhoods, together with prostitutes at home in a world full of hard drugs, leading to crime and prison, where he spent half of his life.
How did a person at the bottom of the ladder, a person with a dark and hard past, become one of the most promising artists of the contemporary art? How could he become a support for addicts and the homeless in only seven years? How did a pariah, an unwanted child, become one of the most sought for artists in Tel Aviv? It was through his numerous exhibitions and sold paintings – of which one was sold at Tirosh in an auction – and through the interest of the collectors and wide public.  
This exhibition emphasizes the creative evolution of the artist during these past seven years. While he has never studied the painting techniques in a formal way, he follows his keen eye and his inspiration. Inspired particularly by Pablo Picasso, Frida Kahlo and Jean-Michel Basquiat – artists also known for their serious substance abuse problem - Bazooka Joe has created his own universe, built around “third sex” characters. In his view, man and woman are one and in this sense they are one and the same person.  
Outstanding visual experience; it is recommended to reserve a place in advance as space is limited.  

Tuesday, April 26th, at 7:30 P.M.
Abarbanel street 38, Florentine Tel Aviv
Reservation only, limited space
Phone: 03-652-6061

Under A Thousand:
Abarbanel street 60, Florentine, Tel Aviv, Phone: 03-652-6061
Leh’’i street 2, Dan Design Center, Bnei Brak, Phone: 03-642-1199

SaHaD
(Article published in blog Times of Israel)

Friday, 22 April 2016

L’ART CONTEMPORAIN ISRAÉLIEN ACCESSIBLE À TOUS AVEC "UNDER A THOUSAND GALLERY" by SaHaD

by Bazooka Joe

Voilà maintenant deux ans que s’est installée dans le quartier atypique de Florentin la fameuse galerie au concept qui en a déjà séduit plus d’un, Under A Thousand Gallery – la galerie qui vend l’art contemporain israélien à moins de mille dollars. De Kadishman à Tumarkin, en passant par des artistes de Street Art et de la scène émergente, Under A Thousand a su s’imposer au près du public israélien comme galerie de référence, en proposant un large choix en exposant près de cent soixante-dix artistes, avec un éventail de plus de mille créations à des prix accessibles à tout public. Pour le galeriste Eli Edri, l’essentiel étant d’offrir aux jeunes artistes un lieu d’exposition, et aux visiteurs la possibilité d’acquérir des œuvres originales pour toutes les bourses ; l’art comme partie prenante de la décoration d’intérieur se démocratise. Fort de son succès, un nouvel espace à ouvert  dans le très réputé Dan Design Center, à Bnei Brak, en plein centre du design et de la décoration.
Ce mardi 26 avril aura lieu une présentation de l’artiste Bazooka Joe et de ses œuvres, autour de sa nouvelle exposition « De là à ici », mise en scène par le très réputé danseur et chorégraphe israélien Ido Tadmor. Le peintre, un homme qui a grandi entre des tontes de gris au noir, accompagné par des prostituées régulières dans un monde plein de drogues dures, avec pour paroxysme le crime et la prison où il y passera la moitié de sa vie.
Comment une personne se trouvant en bas de l’échelle, au passé sombre et si dur, devient l'un des artistes les plus prometteurs de l'art contemporain ? Comment en sept années, il est devenu un soutien pour les toxicomanes et les sans-abri ? Comment une personne exclue de la société, un enfant non désiré, est devenu l'un des artistes les plus désirés de Tel Aviv ? C’est par ses nombreuses expositions et ses toiles vendues – dont une de ses œuvres a été vendue aux enchères chez Tirosh –, en passant par l’intérêt de collectionneurs et du public.
Cette exposition met en exergue l’évolution créative de l’artiste durant ces sept dernières années, qui n’ayant pas étudié la technique de peinture de façon formelle, laisse exprimer son œil avisé et son inspiration. Inspiré notamment par Pablo Picasso,  Frida Kahlo et Jean-Michel Basquiat – des artistes également connus pour leur grave problème de toxicomanie – Bazooka Joe s’est crée un univers unique, développé autour de personnages du « troisième sexe ». Dans sa conception, l’homme et la femme ne font qu’un, et ne constitue en ce sens qu’une seule et même personne.

Expérience visuelle exceptionnelle, il est préférable de réserver sa place à l’avance car l’espace est limité en place.

Mardi 26 avril à 19h30
Abarbanel street 38, Florentin Tel Aviv
Sur réservation, nombres de places limitées
Téléphone : 03-652-6061

Under A Thousand :
60 rue Abarbanel, Florentin, Tel Aviv, Téléphone: 03-652-6061
2 rue Leh’’i, Dan Design Center, Bnei Brak, Téléphone: 03-642-1199


SaHaD
(Article publié dans le blog Times of Israel)

Friday, 25 December 2015

URBAN KORNER, LA NOUVELLE GALERIE TENDANCE EN PLEIN CŒUR DE TEL AVIV by SaHaD

Urban Korner, Florentin, Tel Aviv
Entre Neve Tsedek et Yafo, le quartier de Florentin foisonne d’une jeunesse créative et dynamique, dans l’effervescence artistique du Street Art, des restaurants et bars branchés. C’est dans cette ambiance d’art de rue, au pied de l’historique synagogue, au 56 rue Abarbanel, qu’a ouvert cette galerie aux allures de concept store, pour le plus grand plaisir des amateurs d’art urbain, de design et de décoration d’intérieur.
Venu tout droit de Los Angeles, Daniel Siboni, photographe de mode pour différents grands magazines et marques de luxe, a posé son art au cœur de la plaque tournante de l’art contemporain, à Tel Aviv, et présente aujourd’hui ses créations plus artistiques en exposition permanente dans sa galerie.
Dans un esprit très contemporain, des photographies grands formats, représentant les murs des grandes villes cosmopolites entre Los Angeles, New York, Paris et Tel Aviv ; dans une mise en abîme par la technique innovante, Siboni photographie affiches, collages et graffitis en recréant l’effet de texture et de matière produit sur le mur, dans ses photos. Le photographe s’associe le temps d’une exposition avec Dan Groover, l’artiste majeur du Pop Art et du Street Art israélien, dont la nouvelle série d’œuvres marque un retour à ses armes de jeunesse, dans la pure tradition du graffiti et du Street Art.
L’association de ces deux artistes offre l’opportunité de goûter à un art urbain et Street de deux personnages authentiques et Old School (« ancienne école ») au parcours riche et coloré, qui ne manquera pas d’offrir aux visiteurs des surprises à la hauteur de leur talent.

URBAN KORNER
Abarbanel street, 56, Florentin, Tel Aviv
Horaires :
Dimanche au Lundi : 11H-20H
Vendredi matin et veilles de fêtes : 11H-15H

SaHaD
(Article publié dans le Futé Magazine n°222)